Nos actualités

< < RETOUR ACTUALITÉS
04.05.2020 Les dangers de l'amiante lors de travaux pour le particulier

Les dangers de l'amiante lors de travaux pour le particulier

Le danger de l'amiante est connu depuis les années 30. Les premières études montrant les risques pour les poumons ont été conduites en Grande Bretagne, à cette époque. Pourtant, ce matériau a continué à être utilisé jusqu'à son interdiction définitive, en 1997. Si tout le monde a entendu aujourd'hui parler du danger amiante, de nombreux particuliers ignorent encore comment il faut réagir face à des éléments contenant des fibres d'amiante. C'est dans ce contexte que l'intervention et les conseils d'un diagnostiqueur sont incontournables.

Où peuvent se trouver les zones de danger de l'amiante dans la maison ?

Les zones à risque sont nombreuses, mais elles sont assez ciblées. Ainsi, face à certains matériaux et aménagements d'un logement, un diagnostiqueur pense immédiatement à l'amiante en tant que danger potentiel. Il saura repérer facilement une toiture amiantée ou une dalle de sol amiantée . Le fibro-ciment d'amiante a ainsi été utilisé pour sa résistance à l'usure et au feu. On le trouve souvent sur des façades de maison en dallage ou tuiles murales, où il a servi d'isolant et de protection contre les intempéries. L'amiante a aussi été largement utilisé pour les toitures des garages. Face à un toit ondulé en ciment, pensez à une toiture potentiellement en amiante, pouvant représenter un danger ! Vous risquez aussi de trouver le matériau dans des conduits d'évacuation, dans de fausses ardoises ou encore dans des dalles décoratives utilisées pour les sols ou encore les plafonds, par exemple un plafond de cave ou de garage.

Amiante : danger ! Connaître les risques pour les préveniramiante travaux

Deux situations à risque peuvent se présenter. Vous achetez un logement que vous voulez faire rénover, vous ne savez donc pas quels matériaux il contient. Du moins pas avant d'avoir consulté le dossier de diagnostics. Sachez que ce dossier est obligatoire pour le vendeur et que vous pouvez au minimum demander à en consulter le DPE, lorsque vous visitez le bien. En tout état de cause, il doit vous être communiqué en totalité  au moment de la signature de l'avant-contrat ou compromis. Vous saurez alors quels éléments posent problème et quels travaux éventuels de désamiantage vous devrez faire réaliser. Le diagnostic vous informe sur les risques et vous indique si les éléments en amiante doivent faire l'objet d'un désamiantage, ou si une surveillance régulière du matériau peut suffire. La deuxième situation se présente lorsque vous voulez effectuer ou faire effectuer des travaux chez vous. La loi impose désormais un diagnostic amiante avant travaux pour protéger les entreprises qui vont intervenir sur le chantier.

Peut-on faire soi-même ses travaux en présence d'amiante ?

Vous avez la possibilité d'effectuer vous-même des travaux chez vous, même s'il y a de l'amiante. Vous pouvez parfaitement décider d'abattre vos murs ou de réaliser la dépose des éléments en amiante. Néanmoins, il est plus sûr de confier vos gros chantiers, comme la pose d'ardoises, à des professionnels. Les entreprises intervenant sur ce type de chantiers sont formées à la prévention des risques. Autre alternative : bien s'informer sur les mesures de protection nécessaire si vous faites les travaux vous-même, porter un masque avec filtrage et une combinaison de protection.

Nos actualités

23.10.2020 Rénovation : n’oublions surtout pas l’amiante !
Rénovation : diagnostic avant travaux obligatoire
EN SAVOIR PLUS
22.10.2020 Le chiffre !
Nombre de logement interdits à la location
EN SAVOIR PLUS
22.10.2020 Certification amiante avec mention
Certification diagnostiqueur immobilier
EN SAVOIR PLUS