Nos actualités

< < RETOUR ACTUALITÉS
23.07.2018 Immobilier : les arrêtés préfectoraux se multiplient sur la mérule

Immobilier : les arrêtés préfectoraux se multiplient sur la mérule

La mérule est le champignon lignivore le plus fréquemment rencontré dans le bâtis. Les altérations provoquées par ce champignon représentent la majorité des désordres fongiques constatés.

Le diagnostic immobilier sur la présence de mérules gagne du terrain. Depuis un an, on voit émerger les premiers arrêtés préfectoraux pour fournir cette information mérule voulue par la loi Alur

La loi Alur prévoit un dispositif d'information qui se base sur les connaissances et caractéristiques locales de développement du champignon. Dès qu'il a connaissance de la présence de mérule dans un immeuble bâti, l'occupant de l'immeuble concerné, ou à défaut le propriétaire, est tenu d'en effectuer la déclaration en mairie.champignon mérule

Des arrêtés souvent timides, reconnaissons-le, puisque l’obligation d’information mérule à la vente reste cantonnée pour le moment à une commune, un quartier, voire une rue.

À l’exception du Finistère où tout le département a été placé en zone à risque, et où certaines communes doivent même pousser plus loin avec un état parasitaire obligatoire avant chaque vente. Le Finistère inspirera-t-il d’autres territoires ? Après tout, si le département est l’un des plus touchés de France, il est bien loin d’être le seul.

Nos actualités

23.02.2021 Performance énergétique, la révolution est en marche
Les changements DPE au 1er juillet 2021
EN SAVOIR PLUS
16.02.2021 État des risques : six mois, surtout pas plus
Jurisprudence
EN SAVOIR PLUS
08.02.2021 DiagMag, découvrez la version 2021
la référence du diagnostic
EN SAVOIR PLUS