GUIDE

AGENDA Diagnostics vous informe pour  vous permettre 
de vous éclairer sur les pathologies,
de vous donner des solutions à mettre en œuvre.

Découvrez quelques chiffres, pathologies 
et solutions sur le diagnostic DPE et comment y remédier !

 

Indicateur DPE

Les chiffres du DPE

 

180 kWh/m².an : c’est la moyenne de consommation du parc immobilier français en 2015, ce qui équivaut à la classe D (source : Ademe).


La mission DPE

La mission


Remanié en 2013, le DPE délivre une estimation des consommations énergétiques et des émissions de gaz à effet de serre. Il propose aussi des recommandations d’amélioration énergétique et des conseils de bon usage de l’énergie. Selon le type de bâtiment, cette estimation est basée soit sur une modélisation des locaux, soit sur les consommations réelles.

 


Niveaux énergétiques

La traque aux déperditions


Les déperditions énergétiques se nichent partout. Avant de songer à renouveler les équipements de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, il est préférable de renforcer l’isolation du bien et d’optimiser sa ventilation.  


Isolation du toit

Isolation du toit


La toiture est le maillon faible : dans une maison non isolée, on estime que 25% à 30% des déperditions de chaleur passent par le toit. Lorsque l’isolation est absente ou très ancienne, ces travaux sont conseillés en priorité, d’autant qu’ils ne sont pas les plus onéreux et qu’ils peuvent réduire significativement la facture énergétique, et améliorer le classement du bien.


Isolation des murs

Murs


L’isolation des murs est responsable de 20 à 25% des pertes de chaleur selon l’Ademe. Deux solutions d’isolation : par l’intérieur ou par l’extérieur. Ces travaux doivent être réalisés dans les règles de l’art : une rénovation mal étudiée dans l’ancien peut favoriser l’émergence de pathologies comme la mérule !


Plancher

Planchers


L’isolation des planchers sur sous-sol permet d’améliorer les déperditions.

 


Fenêtre

Portes et fenêtres


Les menuiseries, ne représentent que 10 à 15% des déperditions. A moins qu’il ne s’agisse d’un simple vitrage, ce n’est pas un poste à traiter en priorité.


Ventilation d'air

Renouvellement d’air


Une ventilation non maîtrisée cause autant de déperditions que les murs. Défauts d’étanchéité, cheminées, hottes, gaines électriques, les entrées d’air sont nombreuses. L’installation d’une ventilation performante de type VMC offre un gain réel. Cette ventilation doit en outre participer à la qualité de l’air intérieur.


Chaudière

Système de chauffage

 

Remplacer son antique chaudière par un modèle plus performant améliore significativement la performance énergétique du bien. De même, l’installation d’un thermostat d’ambiance programmable et de robinets thermostatiques, participe, pour un coût modique, à cette amélioration.


Immeuble

DPE à l’immeuble

 

Tous les bâtiments équipés d’une installation collective de chauffage ou de refroidissement, doivent avoir réalisé un DPE à l’immeuble avant le 1er janvier 2017. Sauf les bâtiments à usage principal d’habitation en copropriété de 50 lots et plus, et dont le permis de construire est antérieur au 01/06/2001, qui doivent réaliser un audit énergétique.


Maison énergétique

Nouveau DPE


Lorsque des travaux de rénovation énergétique ont été effectués, il est conseillé de réaliser un nouveau DPE, susceptible d’améliorer le classement du bien.

 


Logo Agenda Energies

L’étude de rénovation énergétique


Le réseau AGENDA vous accompagne dans votre projet de rénovation grâce à son Étude de Rénovation Énergétique (ERE). Elle permet d’identifier les points faibles d’un bien, d’en déduire les améliorations pertinentes et de faire des choix d’investissement adaptés en matière de confort et d’économies d’énergie.