Le diagnostiqueur procède au repérage des matériaux suspects et réalise les sondages et prélèvements nécessaires à l’établissement du rapport de diagnostic amiante, qui mentionnera les résultats des analyses effectuées par un laboratoire agréé.

Le constat comporte :

Ce constat doit être annexé à l’avant-contrat et à l’acte authentique constatant la vente du bien immobilier.

Observations :

Les rapports établis avant le 1er janvier 2013 ne peuvent plus être utilisés dans la cadre d’une transaction.

Les rapports établis dans le cadre de la vente ou de la location ne peuvent pas être utilisés pour l’analyse du risque amiante dans le cadre d’opérations de démolition  ou de travaux.