ERP : Dans les clous

Jamais de répit. Même quand tout le monde - ou presque - goûte aux congés d’été, la réglementation continue à évoluer. Surgi dans la torpeur estivale, un nouveau formulaire d’état des risques et pollutions ERP (pour remplacer l’ESRIS) est entré en vigueur début août enrichi de l’information radon indispensable depuis le 1er juillet 2018.

Cela n’a pas échappé à notre veille, et nous avons aussitôt réagi pour continuer à délivrer des DDT dans les clous. D’autant que cet état des risques en évolution constante, et disons-le parfois considéré à la légère, est loin d’être anodin.

Comme tout autre diagnostic, son absence ou des informations erronées peuvent se révéler lourdes de conséquence.