Nos actualités

< < RETOUR ACTUALITÉS
17.03.2020 Comment devenir diagnostiqueur immobilier ?

Comment devenir diagnostiqueur immobilier ?

Les diagnostics immobiliers sont de plus en plus nombreux. Nécessaires à la vente d'un bien, ils le sont aussi, du moins pour certains d'entre eux, pour la location. Le métier de diagnostiqueur a donc le vent en poupe. Mais comment devenir diagnostiqueur immobilier ? C'est ce que nous allons examiner dans cet article. Vous aurez ainsi toutes les informations utiles si le métier vous tente. 

Quelle formation pour devenir diagnostiqueur immobilier ?devenir diagnostiqueur

Il faut savoir que le métier de diagnostiqueur immobilier fait partie des professions réglementées, spécifiquement pris en compte par l’article L271-6 du Code de la Construction et de l’Habitation. En particulier, le diagnostiqueur doit disposer d'une certification accordée par un organisme agréé par le COFRAC. Pour devenir diagnostiqueur immobilier, il faut soit disposer de prérequis dans le domaine de la construction et du bâtiment, soit envisager des formations complémentaires.

Quels sont les prérequis professionnels permettant de suivre une formation courte de spécialisation aux diagnostics immobiliers ? Plusieurs possibilités sont prises en compte par la réglementation :

  • une expérience professionnelle de 3 ans dans le bâtiment
  • un diplôme bac+2 dans les techniques du bâtiment.

La possibilité existe de faire appel à la validation des acquis de l'expérience. Le futur diagnostiqueur pourra ensuite intégrer la formation spécifique aux diagnostics, formation courte d'une durée de 32 jours pour l'ensemble des items. A savoir que ces prérequis sont exigés depuis 2012, mais uniquement pour la réalisation du DPE.

Les différentes certifications : devenir diagnostiqueur immobilier ?

 Le diagnostiqueur immobilier doit pouvoir intervenir sur les différents diagnostics aujourd'hui incontournables, qu'ils soient prescrits par la loi, et donc obligatoires en cas de vente ou de mise en location, ou qu'il s'agisse des diagnostics facultatifs, mais néanmoins bien utiles comme le diagnostic mérule. Comment devenir diagnostiqueur de performance énergétique ? En passant les certifications spécifiques, après validation des prérequis que nous évoquions ci-dessus.

Rappelons brièvement les compétences d'un diagnostiqueur et ses domaines d'expertise : il s'agit aujourd'hui de réaliser non seulement le DPE, mais aussi les diagnostics amiante, plomb, état de l'installation électrique, de l'installation de gaz, le diagnostic mérule, termites, l'état des risques et pollutions, dans certains cas, le diagnostic de raccordement à un réseau autonome d'assainissement. Bien évidemment, le diagnostiqueur doit être également au fait, par exemple, des règles de mesurage Loi Carrez.

Les tâches confiées au diagnostiqueur seront sans doute amenées à se diversifier encore dans les années à venir. En tout état de cause, il doit se tenir au courant des évolutions de la législation et veiller à mettre à jour régulièrement ses connaissances. Outre les certifications, qu'il doit présenter lors des diagnostics, le diagnostiqueur doit aussi souscrire une assurance professionnelle, qui couvre sa responsabilité civile, si elle devait être mise en cause. Il doit aussi veiller à n'avoir aucun lien de subordination avec les personnes pour lesquelles il réalise le diagnostic, ce qui serait de nature à remettre en cause son impartialité.

Devenir diagnostiqueur immobilier : le contenu de la formation

Il existe des cursus différents pour devenir diagnostiqueur, mais des constantes apparaissent bien évidemment dans le contenu de la formation. Pour voir si le métier vous intéresse ou par simple curiosité, pour savoir tout ce que votre diagnostiqueur a dû assimiler, nous vous présentons ci-dessous les principaux éléments du cursus.

La formation présente généralement des modules à la carte, selon les domaines dans lesquels le futur professionnel souhaite développer ses connaissances et préparer la certification. Ainsi, l'aptitude aux diagnostics DPE amiante peut être préparée avec ou sans mention, de même pour la formation DPE + plomb, électricité, gaz et termites. L'objectif est en tout état de cause de former des professionnels qui sauront répondre aux nouvelles normes imposées par les diagnostics immobiliers.

La formation longue permet de disposer des prérequis demandés par les organismes certificateurs lors de l'inscription à la certification. Elle comprend aussi les connaissances permettant d'obtenir les habilitations pour les diagnostics électricité, amiante, plomb, gaz et termites. Le cursus propose des éléments théoriques, mais il est aussi centré sur la pratique, à travers l'étude de cas. Les diagnostiqueurs ont aussi besoin de connaissances dans les domaines de la gestion administrative et commerciale.

Quelles compétences pour devenir diagnostiqueur immobilier?

Ainsi que nous l'avons vu, devenir diagnostiqueur peut se faire de différentes manières, soit par une formation initiale à bac+2, soit en validant des acquis de l'expérience, soit à partir d'un diplôme de niveau bac+2 déjà détenu dans le domaine du bâtiment. Quelle que soit la situation, certaines connaissances sont incontournables. Ainsi, le futur professionnel devra maîtriser les termes techniques relatifs aux diagnostics et à la construction. Il devra être à même de comprendre les différentes étapes d'une construction, maîtriser les textes de loi ainsi que les textes d'application.

Généralités sur la construction et ses techniques, spécificité des bâtiments construits avant 1948, notions approfondies de thermique du bâtiment, d'hygrométrie, principes de calcul des déperditions de chaleur par les parois, matériaux de construction, problématique de l'étanchéité à l'air et solutions d'amélioration énergétique : autant de sujets incontournables pour un futur diagnostiqueur. Les formations modulaires permettent d'approfondir les connaissances dans les domaines où l'on souhaite obtenir la certification ou l'habilitation.

L'apprentissage des techniques de réalisation d'un diagnostic DPE comprend par exemple une formation aux systèmes de chauffage et réseaux de chaleur, aux notions de rendement, à la mise en place d'installations utilisant les énergies renouvelables, à l'impact de la ventilation. La formation au diagnostic plomb permet au futur professionnel de découvrir à la fois l'historique de la législation et les différentes utilisations du plomb dans le bâtiment. Les risques sanitaires sont bien évidemment abordés. Concernant l'amiante, il existe deux types de formations distinctes, selon que le diagnostiqueur souhaite effectuer des missions dans les logements à usage d'habitation ou dans des établissements recevant du public. Dans les deux cas, la formation est généralement modulaire et permet d'ajouter des compétences par la suite.

Electricité, gaz, termites, mesurage de Loi Carrez : toutes ces questions sont évidemment abordées dans les modules d'approfondissement et de spécialisation.

Nos actualités

16.07.2020 Diag Mandat Plus
DiagMandat+ service premium
EN SAVOIR PLUS
23.06.2020 Le certificat qualité de vie (CQV)
CQV
EN SAVOIR PLUS
04.06.2020 Qualité de l’Air Intérieur (QAI)
QAI
EN SAVOIR PLUS